Expo photo L’odyssée d’une réadaptation : suivez Aldric, tétraplégique, dans son parcours aux multiples découvertes

Montréal, le 15 janvier 2022 – Moelle épinière et motricité Québec, MÉMO-Qc, célèbre cette année son 75e anniversaire. Pour fêter dignement l’évènement, notre organisme a programmé une série d’activités mettant en lumière le parcours et la force des personnes lésées médullaires qu’il accompagne. Nous vous proposons aujourd’hui une magnifique exposition photographique intitulée L’Odyssée d’une réadaptation qui retrace le parcours de réadaptation d’une personne devenue tétraplégique à la suite d’un accident de voiture. Cette exposition est présentée dans le hall de la Maison de la culture Mercier, 8105 rue Hochelaga à Montréal, du 15 janvier au 13 mars.

Pour sa toute première exposition, la photographe Dominique Perron s’est rendue à l’Institut de réadaptation Gingras-Lindsay-de-Montréal pour suivre, semaine après semaine, le parcours de réadaptation d’Aldric Vincent. À travers son œil d’artiste, elle nous offre une couverture photographique de grande qualité et a su capter des moments inoubliables.

Dominique Perron : « Telle une odyssée, une réadaptation compte de nombreux doutes et obstacles. Autant de défis exigent force et résilience. Personne ne peut les affronter seul et sans encadrement. Une équipe de professionnels aguerrie et attentionnée guide la personne handicapée jusqu’au bout de son odyssée, vers un retour à l’autonomie.

En tournant l’objectif de mon appareil vers le parcours d’une personne en réadaptation, j’ai souhaité sensibiliser le public à une réalité peu connue. À travers l’odyssée d’Aldric, c’est toute la détermination nécessaire pour regagner une autonomie fonctionnelle qui s’offre en images. Moins apparente, mais tout aussi importante, c’est également la recherche d’un équilibre psychologique que cette odyssée nous suggère. Comme quoi, bien qu’il faille composer avec le traumatisme, il est possible d’apprivoiser cette nouvelle réalité.

Il m’est apparu évident que tout parcours de réadaptation est une source d’inspiration. Il invite au respect et à l’ouverture. Il invite aussi à cultiver la confiance en soi malgré ses limitations, qu’on soit une personne handicapée ou non. »

Biographie d’Aldric Vincent, le sujet :

Depuis le plus jeune âge, Aldric a démontré un grand intérêt pour la gastronomie. C’est donc tout naturellement qu’il choisit d’étudier la restauration : cuisine, service et pâtisserie à l’école de Paris des Métiers de la Table, dès l’âge de 15 ans, puis au Grand Café de Paris. À 19 ans, il part travailler au Hilton de Londres, puis à Barcelone où il découvre la cuisine méditerranéenne. C’est là que naît aussi sa passion pour la photo et la vidéo. Arrivé au Québec, il décide de poser ses valises à la Pâtisserie de la Gascogne, puis à la Maison Christian Faure, ou il participe à la création des photos de nombreux sites de restaurateurs. Devenu superviseur au Fairmont Reine Elizabeth, et comme un bonheur n’arrive jamais seul, Aldric devient papa de deux enfants. C’est à l’été 2018 que sa vie bascule, suite à un accident de voiture qui va le laisser tétraplégique.

S’ensuit une intense réadaptation pour réapprendre à vivre autrement. « Ne pas se laisser abattre » devient alors sa devise. C’est pourquoi, afin de communiquer sur ses progrès et ses expériences, il lance sa chaîne YouTube : “Mtl en roue libre” dont la mission est le partage visant à l’accessibilité universelle.

Biographie de Dominique Perron, la photographe :

C’est avec l’appareil emprunté à son père que Dominique fait ses premières photos. Peu de temps après, à la Polyvalente des Sources, le cours d’arts plastiques lui donne l’occasion d’approfondir ses connaissances. L’école est équipée d’une chambre noire et Dominique y passe de nombreuses heures à expérimenter avec les produits chimiques et le papier argentique. Elle poursuit ses études en Art et technologie des médias à Jonquière, qu’elle complète avec une AEC en photographie au Cégep du Vieux Montréal. Certes, la technologie a beaucoup évolué depuis, mais le plaisir de Dominique à fixer un moment pour en faire une image reste le même. Régulièrement, elle photographie des artistes sur scène ou sur un plateau de tournage. Elle est aussi sensible au spectacle vivant des passagers du métro. Elle se trouve bien chanceuse, car la pratique de son travail enrichit sa vie de belles rencontres, en plus de lui ouvrir les yeux à d’autres réalités.

Depuis 2018, Dominique photographie les différentes activités pour les personnes en situation de handicap offertes par l’organisme MÉMO-Qc (Moelle épinière et motricité Québec). L’expo photos « L’odyssée d’une réadaptation » est le fruit d’une collaboration avec cet OBNL.

L’expo photos « L’odyssée d’une réadaptation » est le fruit d’une collaboration avec Moelle épinière et motricité Québec. Il s’agit d’un organisme provincial qui a pour but de favoriser l’autonomie, la qualité de vie et l’intégration sociale des personnes ayant une lésion à la moelle épinière. Cet OBNL œuvre depuis 1946. Dominique Perron collabore avec notre organisme depuis 2018.

L’exposition a reçu la contribution financière de l’OPHQ.

Contacts :

Dominique Perron, photographe 

514 748-0694

info@perrondo.com

Aline Vancompernolle, agente de communication à MÉMO-Qc

438 927-2338

avancompernolle@moelleepiniere.com