Stationnement réservé

Campagne sur le respect des places de stationnement réservées aux personnes handicapées

 

Les personnes blessées médullaires ont l’ambition légitime de mener une vie active et productive, d’avoir accès aux loisirs, de faire des études et d’intégrer le marché du travail. La participation sociale de ces personnes est cependant tributaire d’une autonomie dans les déplacements, qui implique bien souvent d’utiliser un véhicule adapté.

Les places de stationnement régulières, de par leurs dimensions et leur emplacement, ne permettent généralement pas aux personnes à mobilité réduite d’accéder de manière sécuritaire à un édifice. Des places de stationnement réservées aux personnes handicapées sont donc aménagées afin de leur permettre de pouvoir s’y rendre.

Toutefois, divers facteurs font en sorte que les utilisateurs de ces places de stationnement dédiées ne peuvent jouir de cet outil d’intégration sociale. En voici quelques exemples :

•    le ratio entre le nombre de places existantes et le nombre d’utilisateurs;
•    le manque d’harmonisation dans la signalisation et la superficie des places réservées, de même que dans les pratiques les régissant;
•    le manque de respect des autres conducteurs, qui s’y stationnent sans vignette;
•    le peu de contrôle fait par les autorités concernant les contrevenants;
•    la multiplicité des administrations ayant juridiction dans ces problématiques.

La question des places réservées est complexe et tout porte à croire que les enjeux associés à ce dossier seront croissants dans les années à venir, notamment en raison du vieillissement de la population.

MEMO-Qc tient annuellement une campagne de sensibilisation provinciale à laquelle collabore un très grand nombre de partenaires issus de divers milieux : des organismes communautaires, des établissements gouvernementaux, des services de police, des municipalités et des particuliers.

Chaque année, un ensemble de mesures sont mises de l’avant pour améliorer le respect des places réservées et surtout informer le grand public de leur importance : production et diffusion de matériel de sensibilisation, démarchage, tant au niveau municipal que provincial afin de sensibiliser nos élus aux situations vécues par les utilisateurs légitimes de ces places réservées, tenue de patrouilles citoyenne sur le terrain, conférences de presse, etc.

Pour lire un mémoire assez exhaustif sur le sujet rédigé à la suite d’une allocution faite à un congrès du RIPPH, cliquez ici.

Pour avoir les derniers développements concernant notre campagne en cours (2011-2012), visitez cette page.
Pour accéder aux informations relatives à la campagne de l’année 2010-2011, cliquez ici.

Pour accéder aux informations relatives à la campagne de l’année 2009-2010, cliquez ici.

Vous pouvez également consulter ci-dessous une carte interactive présentant des emplacements de stationnement réservés aux personnes handicapées ayant une vignette à Montréal.


Voir Emplacements des places de stationnement réservées pour les personnes handicapées détenant une vignette. sur une plus grande carte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.