Tous pour l’emploi: une nouvelle stratégie gouvernementale où les personnes handicapées font partie des clientèles ciblées

Le gouvernement Marois a lancé la semaine dernière une nouvelle stratégie concernant l’emploi où les personnes handicapées font partie de clientèles ciblées.  Nous vous partageons un communiqué du ROSEPH à ce sujet, qui accueille favorablement cette annonce.

 

 

Le ROSEPH accueille favorablement la Stratégie Tous pour l’emploi: une impulsion nouvelle avec les partenaires de la ministre Maltais

Montréal, le 8 février 2013Le Regroupement des organismes spécialisés pour l’emploi des personnes handicapées – ROSEPH, salue l’annonce faite conjointement aujourd’hui par madame Pauline Marois, Première ministre, et madame Agnès Maltais, ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, et considère que c’est un pas significatif dans la bonne direction. « Notre regroupement appuie les orientations annoncées, dans la mesure où elles représentent un levier pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale, via la Stratégie de mobilisation pour l’emploi » a déclaré Joseph Giulione, président du Conseil d’administration du ROSEPH.

Monsieur Giulione considère que dans un contexte persistant de rareté de main-d’œuvre, la Stratégie de mobilisation pour l’emploi permet de mettre en lumière le potentiel de ressources humaines trop peu mises à contribution et pourtant indispensables au développement économique, et ce, en facilitant la participation du plus grand nombre au marché du travail. «L’accent, mis dans la Stratégie, sur l’importance d’augmenter le taux d’emploi des travailleuses et travailleurs des groupes cibles devrait, en principe, avoir un impact concret.  Ceci est particulièrement vrai pour les travailleuses et travailleurs handicapés, qui continuent d’être les plus sous-représentés sur le marché du travail, avec un taux d’emploi pratiquement deux fois moins élevé que celui de la population sans incapacité».

Il rappelle également que dans le cadre de la Stratégie nationale pour l’intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées, adoptée en 2008, le gouvernement souhaitait réduire de moitié, sur un horizon de dix (10) ans, l’écart entre le taux d’emploi des personnes handicapées et celui  des personnes sans incapacité. « Le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale doit faire un bilan de mi-parcours en 2013. Nous saurons à ce moment-là où se situe le Québec dans l’atteinte de cet objectif ambitieux et serons mieux en mesure, de statuer sur les efforts particuliers qu’il sera nécessaire de consentir au cours des cinq (5) prochaines années. Toutefois, il va de soi que les nouvelles mesures annoncées par la ministre Maltais viennent s’ajouter aux moyens déjà déployés pour s’approcher de cet objectif » conclut monsieur Giulione.

Le ROSEPH est constitué de 25 services spécialisés de main-d’œuvre spécialement dédiés aux personnes handicapées et présents dans toutes les régions du Québec, depuis une trentaine d’années ou davantage. Sa mission première est l’intégration, la réintégration et le maintien en emploi des personnes handicapées. Les services gratuits offerts par ses organismes membres sont financés en grande partie par Emploi-Québec et soutiennent autant les personnes handicapées en recherche d’emploi ou en emploi que les employeurs qui les embauchent.

Source :

Martin Prévost

Coordonnateur

514 721-4941 poste 113

info@roseph.ca

 

 

Renseignements :

Joseph Giulione

Président

514 389-9393 poste 106

joseph.giulione@larrimage.ca

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.