Mise en accessibilité incertaine de la station de métro Mont-Royal

Nous vous partageons un communiqué de la Table de concertation sur le transport des personnes handicapées de l’île de Montréal, à laquelle nous participons, portant sur des longs retards dans  la mise en accessibilité de la station Mont-Royal du métro de Montréal.

Alors que la Ville de Montréal tend à définir l’accessibilité universelle comme une priorité dans l’ensemble des projets et des sphères de la vie municipale, il est à la fois surprenant et tout à fait inacceptable qu’un arrondissement puisse bloquer ainsi la mise en accessibilité d’une station de métro sur son territoire. Le fait de priver une part importante de la population de son droit à la mobilité doit être dénoncé afin d’éviter que des situations semblables ne puissent se reproduire dans le futur.

Depuis la diffusion de ce communiqué hier, plusieurs personnes, dont le maire de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ont réagi fortement sur les médias sociaux au contenu du communiqué, qu’ils allèguent être mensongers ou faux. Cependant, avant de crier à la diffamation, il est important de souligner que les informations de ce communiqué sont celles que le milieu communautaire s’est vu directement et officiellement transmettre par les responsables du dossier à la STM. En partageant notre mécontentement dans le dossier, nous enjoignons les élus et particulièrement le maire de l’arrondissement Plateau-Mont-Royal de saisir cette opportunité pour ouvrir le dialogue, mieux expliquer la situation et les intentions derrière cette décision. Quelles sont les vues à court et long terme de l’arrondissement en ce qui concerne l’accessibilité universelle, M. Ferrandez?

Communiqué pour diffusion immédiate

L’installation d’ascenseurs dans la station de métro Mont-Royal reportée aux calendes grecques

Montréal, le 2 juillet 2013 – Le 13 juin dernier, les membres de la Table de concertation sur le transport des personnes handicapées de l’île de Montréal[1] ont appris avec stupéfaction que l’installation d’ascenseurs dans la station de métro Mont-Royal, prévue dans le Plan de développement d’accessibilité universelle de la Société de transport de Montréal (STM) 2012-2015, sera reportée de plusieurs années.

En effet, les travaux entourant la mise en accessibilité de cette station devaient débuter d’ici quelques mois, mais comme l’édicule devait être agrandi sur les terrains appartenant à l’arrondissement, leur réalisation nécessitait une autorisation de la part de ce dernier. Au terme de longs mois d’échanges, la STM s’est vue opposer un refus catégorique du maire d’arrondissement, M. Luc Ferrandez.

Le milieu associatif des personnes ayant des limitations fonctionnelles voit d’un très mauvais œil le peu d’importance accordé à l’accessibilité universelle par l’administration en place, qui n’en n’est pas à ses premières frasques en la matière. Il y a environ un an, le milieu associatif des personnes ayant des limitations fonctionnelles a entrepris des démarches avec l’arrondissement afin de s’assurer que les nouveaux aménagements aux alentours du métro Laurier soient sécuritaires et répondent aux besoins de l’ensemble de la population. Malheureusement, l’arrondissement est allé de l’avant avec l’abolition de trottoirs du côté nord de l’intersection Rivard-Laurier avec pour conséquence, notamment, qu’il est pratiquement impossible pour une personne aveugle ou amblyope de savoir si elle est sur la chaussée ou non, et ce, malgré l’installation de clous podotactiles. Ces derniers sont pratiquement indétectables à travers une semelle et résistent mal aux appareils de déneigement, ce qui entraîne une traversée non sécuritaire.

Pourtant, en 2011, la Ville de Montréal a adopté une politique en matière d’accessibilité universelle à laquelle les 19 arrondissements ont adhéré. De plus, le plan de développement de la Ville de Montréal prévoit l’installation d’ascenseurs dans les stations de métro. Dans ces circonstances, les membres de la Table ne peuvent faire autrement que de déplorer l’attitude du maire Ferrandez, de même que son manque de réceptivité en matière d’accessibilité universelle.

-30-

Source : Christelle Labrecque-Dupuis

Coordonnatrice, Table de concertation sur le transport des personnes handicapées de l’île de Montréal

direction@rutamtl.com

(514) 255-0765


[1] La Table de concertation sur le transport des personnes handicapées de Montréal est une instance de concertation qui regroupe depuis 1984 une trentaine d’organismes montréalais concernés et préoccupés par le transport des personnes ayant des limitations fonctionnelles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.