Grand changement à l’horizon pour la réadaptation à Montréal: l’IRGLM et le CRLB entament officiellement leur démarche de fusion volontaire

comm

Voici un important communiqué de presse publié aujourd’hui et portant sur les démarches de fusion volontaire entre l’Institut de réadaptation Gingras-Lindsay de Montréal (IRGLM), le Centre de réadaptation Lucie-Bruneau (CRLB) et l’Institut Raymond Dewar (IRD).

 

Évoluer ensemble vers une offre complète de services de réadaptation à Montréal

LE CRLB ET L’IRGLM ENTAMENT OFFICIELLEMENT LEUR DÉMARCHE DE FUSION VOLONTAIRE ET L’IRD SE JOINT AU PROCESSUS

Montréal, le 30 avril 2014 – Après trois ans de travail collaboratif, le Centre de réadaptation Lucie-Bruneau (CRLB) et l’Institut de réadaptation Gingras-Lindsay-de-Montréal (IRGLM) entament officiellement leur démarche de fusion volontaire dans le but d’optimiser l’expérience de l’usager dans son processus de réadaptation en déficience physique. À ce tandem initialement formé, l’Institut Raymond-Dewar (IRD) confirme son intention de se joindre à la démarche en cours.
En regroupant une masse critique dans plusieurs champs d’expertises en réadaptation au sein d’une seule organisation, les déficiences motrice, sensorielle et du langage s’inscriront ainsi sous une même bannière montréalaise. En alliant leurs forces dans cette éventuelle fusion, le CRLB, l’IRD et l’IRGLM formeront une solide ressource unifiée et les clientèles desservies par ces trois établissements de réadaptation verront leur offre de services enrichie et harmonisée au bénéfice de la population. Cette initiative volontaire, rappelons-le, permettra également de réaliser des économies dans un contexte d’optimisation des ressources financières, et sera une source d’opportunités nouvelles sur le plan de la main-d’oeuvre.
Mus par le même objectif de maximiser le potentiel d’autonomie et de participation sociale de leurs clientèles, et de contribuer à l’avancement et au partage des connaissances par l’enseignement, la recherche, l’évaluation des technologies et des modes d’intervention, et les pratiques de pointe, ces trois joueurs aux expertises complémentaires sont également affiliés à l’Université de Montréal, membres du Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal métropolitain, et agréés par le Conseil québécois d’agrément (CRLB et IRD) et Agrément Canada (IRGLM).
Une nouvelle page s’inscrit au chapitre de l’histoire de la réadaptation montréalaise, laquelle offre une perspective des plus prometteuses à la population. Tout au long de ce processus, les Directions respectives des trois établissements comptent travailler en transparence, dans une approche collaborative (employés, usagers et partenaires), et en tenant compte du facteur humain associé à cet important projet, reflet d’une vision commune et de la valeur humaniste partagée par les trois organisations.
À propos des établissements
Certifié Milieu novateur, le CRLB a pour mission d’offrir aux personnes ayant une déficience motrice ou neurologique des services d’adaptation-réadaptation, d’intégration sociale ainsi que des ressources résidentielles alternatives.

Membre affilié du Réseau Planetree Québec, l’IRD offre des services de réadaptation spécialisés en surdité et en communication aux personnes de tout âge ayant une déficience sensorielle (déficience auditive ou une surdicécité), ainsi qu’aux enfants et jeunes adultes ayant une déficience du langage (dysphasie, trouble de traitement auditif, bégaiement).

Avec une mention d’honneur d’Agrément Canada, l’IRGLM offre des soins et services en réadaptation fonctionnelle intensive aux adultes dans les programmes neurologie, lésions médullaires, amputations et blessures orthopédiques graves, de même qu’en santé physique.

Source : Services des communications du CRLB, de l’IRD et de l’IRGLM
Marie-Claude Roussin, CRLB
514 527-4527, poste 2300
Louise Livernoche, IRD
514 284-2214, poste 3604
Nancie Brunet, IRGLM
514 340-2111, poste 2346