RÉPERTOIRE DE RECHERCHE
< Tous les thèmes
Imprimer

Soins primaires des personnes victimes d’une lésion médullaire

Résumé Environ 90 % des personnes atteintes d’une lésion médullaire (LME) ont identifié leur médecin de famille comme étant leur docteur habituel; 63 % avaient un spécialiste des LME. Les personnes vivant à long terme avec une LME développent des rubriques complexes pour naviguer dans leurs systèmes de soins de santé personnels. Les données scientifiques ne sont pas unanimes quant à l’efficacité des programmes d’intervention directe pour le maintien de la santé et la prévention des complications à la suite d’une LME. Les données appuient cependant le suivi périodique par une équipe spécialisée et un bilan de santé annuel complet. La recherche fait valoir un fort degré d’uniformité dans l’identification des problèmes les plus courants soulevés par les personnes atteintes d’une LME en soins primaires, dont la plupart concernent l’incapacité, plus précisément les complications secondaires, comme la dysfonction intestinale ou vésicale et la douleur. Il existe aussi de bonnes données probantes à l’effet que de nombreux problèmes de santé généraux exigent de l’attention dans une telle population, comme les problèmes de la densité osseuse, la dépression et les questions entourant la santé sexuelle et la reproduction. Il y a des données de niveaux 4 et 5 concernant des besoins en matière de santé non satisfaits qu’ont des personnes victimes d’une LME vivant dans la communauté. En dépit du fait que les patients atteints d’une LME utilisent beaucoup les soins primaires et les services de santé en général, les données scientifiques font valoir que les besoins de renseignements de ces patients en particulier ne sont pas adéquatement satisfaits. Conclusion: Traditionnellement, de nombreux patients victimes d’une LME utilisaient des spécialistes (surtout des physiatres) comme fournisseurs de leurs soins primaires. Même si cette approche assure un degré élevé d’expertise en matière de LME, il y a un certain nombre d’arguments contre cette approche, dont l’un et non le moindre est la préférence marquée des physiatres de résister à assumer la responsabilité des soins primaires. Les ouvrages spécialisés maintiennent sans équivoque qu’un solide système de soins primaires représente la meilleure assurance d’obtenir de bons résultats en matière de santé de la population et une utilisation raisonnable des services de santé. Le système de soins primaires est le mieux placé pour offrir à tous des soins holistiques de grande qualité, y compris aux personnes victimes d’une LME. Quoique les données probantes ne soient pas des plus solides, il semble se dégager un consensus suffisant pour proposer quelques recommandations. Nous suggérons que des soins primaires optimaux aux patients atteints d’une LME pourraient inclure ce qui suit: un bilan de santé annuel complet effectué systématiquement; un suivi multidisciplinaire pour se pencher sur les problèmes qui accompagnent l’incapacité à long terme. des locaux accessibles qui permettent l’examen complet des problèmes de santé qui surviennent; l’accès à une expertise spécifique à l’incapacité, sous forme de spécialistes, concernant les complications secondaires fréquentes telles que la douleur, les problèmes de l’intestin et de la vessie; une prise de conscience des domaines dans lesquels des besoins demeurent souvent insatisfaits, comme les préoccupations psychologiques, la santé sexuelle et de la reproduction et les questions entourant le mode de vie.
AuteursMary Ann McColl, Alice Aiken, Alexander McColl, Brodie Sakakibara et Karen Smith
Titre de revue/journal, volume et numéroCan Fam Physician, volume 58, numéro 11.
Langue de la publication et/ou de traductionAnglais (langue d’origine), traduit en français
Année de parution2012
PaysCanada
Institutions affiliéesQueen’s university
Lien vers la publicationhttps://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3498036/
Type d’accès à la publicationGratuit
Mots clés
Autres informations
* Décharge de responsabilité: MÉMO-Qc n’endosse pas la responsabilité des informations contenues dans les publications du répertoire de recherche

Table des matières