RÉPERTOIRE DE RECHERCHE
< Tous les thèmes
Imprimer

Les agences de placement comme vecteurs centraux de la privatisation des services de soutien à domicile

Résumé Une des nombreuses conséquences de la pandémie de COVID-19 est d’avoir mis en lumière les effets pervers du recours aux agences de placement de personnel dans le réseau de la santé et des services sociaux : roulement de personnel, détérioration de la qualité des services, explosion des coûts et tarification abusive, conflits d’intérêts (ex. : propriétaires d’agences détenant des postes de cadre dans le réseau), iniquités dans les conditions de travail et salariales, déstabilisation des équipes de travail, etc. Le drame vécu dans les milieux d’hébergement lors de la première vague remet aussi à l’avant-plan la nécessité de revoir en profondeur l’offre de soins de longue durée pour la recentrer sur les services de soutien à domicile. À la croisée de ces deux enjeux majeurs se trouve une industrie en plein développement: celle des agences de placement en services à domicile.
Auteurs
Anne Plourde
Titre de revue/journal, volume et numéroSite de l’IRIS
Langue de la publication et/ou de traductionFrançais (langue d’origine)
Année de parution2022
PaysQuébec, Canada.
Institutions affiliéesIRIS
Lien vers la publicationhttps://iris-recherche.qc.ca/publications/les-agences-de-placement-comme-vecteurs-centraux-de-la-privatisation-des-services-de-soutien-a-domicile/
Type d’accès à la publicationGratuit
Mots clés
Autres informations
* Décharge de responsabilité: MÉMO-Qc n’endosse pas la responsabilité des informations contenues dans les publications du répertoire de recherche.

Table des matières