Prévention des accidents de plongeon

Prévention des accidents de plongeon

 

Chaque année, au Québec, une dizaine de personnes subissent une fracture à la colonne vertébrale à la suite d’un plongeon en eau peu profonde, que ce soit dans les cours d’eau naturels ou les piscines. Il en résulte des séquelles permanentes à la moelle épinière causant une tétraplégie, c’est-à-dire une paralysie complète ou partielle des bras et des jambes. Ces lésions médullaires peuvent toucher n’importe qui, puisqu’elles sont le résultat d’un accident, mais auraient généralement pu être évitées si ceux qui en ont été victimes et leur entourage avaient été informés des dangers encourus.

MEMO-Qc mène, pendant la période estivale, une campagne de sensibilisation provinciale visant à informer le grand public des risques des plongeons en eau peu profonde. Pour l’occasion, nous organisons des conférences de presse sur la question et produisons et diffusons des dépliants, affiches et vidéos de sensibilisation, en plus de diffuser des communiqués de presse à l’ensemble des médias du Québec. Le message véhiculé par ces outils de communication est clair: MEMO-Qc invite la population à profiter pleinement des joies de la baignade en évitant de plonger lorsqu’on ne connaît pas les lieux ni la profondeur de l’eau, lorsque le lieu n’est pas éclairé le soir ou lorsque l’on a consommé de l’alcool.

Pour accéder aux informations relatives à la campagne de l’année 2011, cliquez ici.

Pour accéder aux informations relatives à la campagne de l’année 2010, cliquez ici.

Pour accéder aux informations relatives à la campagne de l’année 2009, cliquez ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.