Campagne 2011-2012

Campagne 2011-2012

Nous avons publié dans notre bulletin électronique (janvier 2012) un appel à tous concernant l’application Parking Mobility. Nous avons également publié un article  plus étoffé dans notre revue Paraquad à ce sujet. Vous pouvez dès maintenant le lire ci-bas.

Un outil novateur pour les patrouilles citoyennes

Par Nicolas Messier

Ce n’est plus un secret, le respect des places de stationnements réservées est un problème qui va au-delà du simple agacement pour les personnes handicapées; c’est un frein à leur participation sociale.

Un des aspects importants du problème relève de l’utilisation de ces espaces par des conducteurs n’ayant pas de vignette. Nous avons mené plusieurs campagnes de sensibilisation et produit divers outils pour éduquer la population sur cette question.

Aujourd’hui, nous vous proposons l’utilisation d’un nouvel outil technologique, soit une application pour téléphone intelligent iPhone, Android et Blackberry qui permet aux citoyens de reporter aux autorités municipales en quelques clics un véhicule stationné illégalement dans un espace réservé. Les preuves ainsi fournies permettent aux forces de l’ordre de faire parvenir une contravention par la poste au propriétaire pris en faute, sans même avoir à envoyer une patrouille sur les lieux, ce qui est très avantageux sachant qu’en règle générale les contrevenants ont le temps de quitter les lieux avant l’arrivée des policiers.

Simple d’utilisation et basée sur un principe d’action communautaire, l’application Parking mobility a été développée par une organisation sans but lucratif de l’Ouest canadien et est téléchargeable gratuitement sur le site www.parkingmobility.com. Elle n’est malheureusement disponible qu’en anglais pour l’instant, mais nous travaillons à régler cette question.

Cette application est en ce moment utilisée à titre expérimental à Vancouver. Depuis près d’un an déjà, notre organisme a entrepris des démarches afin que les municipalités de Montréal et de Québec acceptent de traiter les demandes des citoyens utilisant cette application comme toute autre démarche de dénonciation déjà prévue par la loi. Toutefois, à ce jour, les autorités refusent de collaborer et de reconnaître l’ampleur du problème, s’appuyant sur le nombre restreint de plaintes adressé par les citoyens concernant cette question.

Vous pouvez faire une différence!

Il est donc temps de faire passer la patrouille citoyenne à l’ère technologique afin de démontrer que les mesures actuellement en place ne répondent pas aux besoins des citoyens. Nous vous invitons donc à télécharger l’application et à l’utiliser dès aujourd’hui chaque fois que vous êtes témoin d’une infraction concernant les places réservées.

En attendant que nos représentations portent leurs fruits et que les municipalités acceptent de collaborer, à défaut de générer de réelles contraventions, ce geste nous permettra de recueillir de précieuses données. En effet, suivant une entente prise avec l’organisme Parking mobility, l’ensemble des rapports nous sera transmis mensuellement afin de procéder à une compilation des infractions commises sur chaque territoire et de dresser un portrait représentatif de la problématique.

Ces données nous permettront de faire la démonstration de l’ampleur de la situation et de cibler les lieux les plus problématiques. Plus il y aura d’utilisateurs actifs à travers la province, plus nos revendications auront de poids auprès des autorités afin de leur faire reconnaître que nous avons besoin d’outils novateurs pour faire respecter nos places de stationnement réservées.

De plus, nous vous invitons à faire parvenir à votre municipalité des lettres et des courriels demandant à ce que l’utilisation de l’application Parking mobility soit implantée sur votre territoire. Vous pouvez télécharger une suggestion de texte pour la lettre ou le courriel ici. Sur demande, nous pouvons également vous en faire parvenir une copie plus complète par la poste que vous n’aurez qu’à signer et renvoyer. Notez que nous pouvons également vous envoyer les coordonnées de la personne à qui envoyer la lettre ou le courriel.

Donc, à vos téléphones cellulaires!
Pour de plus amples renseignements sur l’application Parking mobility, n’hésitez pas à contacter Nicolas Messier, Conseiller principal en intégration – Volet défense des droits,  514 341-7272 poste 35,  Courriel